Étude de cas: Manger l'hiver!

L’étude de cas Manger l’hiver (ou Expansion maraîchère) fut élaborée en 2014 et 2015 par le Géni avec des consultants de diverses disciplines (économistes, informaticiens, agronomes) et des représentants d’organismes du monde agricole, dont le Conseil québécois pour l’horticulture et le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ), dans le cadre d’un mandat d’Investissement Québec. 

Manger l’hiver est en quête d’un donneur d’ordre.

Retombées prévues d’expansion maraîchère

125 000 tonnes d’importations remplacées par production locale)

± 220 hectares de serres à haut rendement (financement privé ± 500 M$)

+ 5 900 emplois permanents

+ 750M$ de revenus pour les maraîchers

630M$ de valeur ajoutée (annuel), plus 170M$ pour immobilisations

Source : Daméco, par le dr. Yves Richelle, avec l'instrument Hercule-Impact